DSC_0014

L'éclosion des osmies a débutée avant le 15 mars dans notre hôtel à insectes qui a hébergé bon nombre d'abeilles solitaires au cours de cet hiver. Les trous perçés dans le bois ou les tiges creuses sont soigneusement obturés après dépôt des pontes dans ces alvéoles. Après plusieurs mois d'une lente évolution, l'oeuf devient larve puis la larve devient un adulte, mâle ou femelle.Comme un poussin casse la coquille de l'oeuf pour sortir, la jeune osmie casse l'opercule de son logement hivernal pour prendre son envol et commencer son travail de butineuse. Ainsi, les arbres fruitiers peuvent entrer en floraison, nos abeilles solitaires vont se charger de la fécondation des fleurs, en espérant que des gelées tardives ne compromettent pas leur labeur ! Surtout n'ayons pas peur de ces abeilles solitaires pas agressives pour un sou !